Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Moebius’

C’est en 1966 au collège, que je découvre Pilote. Jusque là j’étais un fervent de Spirou qui m’offrait des rendez-vous hebdomadaires avec Gaston, Spirou et Fantasio, Lucky Luke, Johan et Pirlouit, Jerry Spring, Gil Jourdan, Boule et Bill et compagnie. Pilote m’offrit Blueberry, Astérix, les Dingodossiers, le grand Duduche, puis Reiser, Brétécher, Mandryka et compagnie. Autant dire que je baignais dans l’âge d’or de la BD franco-belge. Plus tard, au lycée je découvris l’Echo des Savanes puis Métal Hurlant.
Moi qui était dingue de western, j’ai suivi Blueberry dans toutes ses aventures. Au scénario épique de Charlier venait s’ajouter le dessin réaliste et virtuose de Giraud, du jamais vu pour mes jeunes yeux de futur dessinateur. Même si je ne me destinais plutôt au dessin d’humour, Giraud était à lui seul une école et un maître. Je recopiais des cases, essayant de comprendre comment fonctionne une composition, ce que sont les proportions, comment ombrer et hachurer et colorier. 
Quand l’extraordinaire Mine de l’Allemand Perdu démara, j’étais déjà installé en Israel et je me faisais envoyer Pilote et les albums de Blueberry qui continuaient à me nourrir et à me transporter.
Sa carrière parallèle dans la science fiction me fascinait aussi. Comment un artiste pouvait-il être capable de se réinventer sans cesse, d’innover et de s’ouvrir à d’autres mondes tout en restant en prise sur l’évolution des tendances dont il restait le fer de lance, et tout en restant fidèle à ses lecteurs, prêts à le suivre les yeux ouverts. 
Il a insufflé une énergie formidable au monde de la bande dessinée,  une dynamique qui a largement dépassé les frontières de la franco-belgitude. Il restait un lecteur assidu, curieux de découvrir des nouveaux talents et des nouvelles approches. 
Giraud/Moebius c’est un demi siècle acharné de création et de recherche. Demi siècle qu’il a définitivement marqué de sa griffe.
Difficile de décrire la tristesse qui m’a envahi aujourd’hui à la nouvelle de sa disparition .J’espère que ce dessin parlera en mon nom.

 

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :