Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Cartooning For Peace’ Category

Le Centre de la Presse de Jérusalem (JPC) a initié un concours de caricatures s’adressant aux lycéens d’Israel, juifs et arabes, en janvier 2016, afin de commémorer par un acte fort le massacre de Charlie Hebdo. La thématique générale du concours est la liberté d’expression sous l’intitulé « Cartoon Criticism Care« . Trois boules avec lesquelles chaque dessinateur doit savoir jongler quand il crée son dessin. Chaque année un thème spécifique est donné. La qualité des dessins envoyés est surprenante ainsi que leur pertinence et leur maturité.
Un jury professionnel attribue des prix qui sont remis lors d’une cérémonie qui se tient à Mishkenot Shaananim à Jérusalem en présence des lauréats et de leurs familles.
Les organisateurs ont décidé de rendre ce concours international et de créer ainsi un grand espace de dialogue entre jeunes du monde entier dans un esprit de critique, de liberté et d’humour. La pédagogie est devenue un instrument de plus en plus important dans notre siècle tourmenté qui a besoin d’espoir pour l’avenir. Ces jeunes dessinatrices et dessinateurs sont porteurs de cet espoir.
Une telle ambition exige un budget. En tant que président du jury je vous invite à voir ce lien et à le partager.
https://www.indiegogo.com/projects/cartoon-criticism-care-competition-lets-go-global-art-education#/

JPC 2019

Read Full Post »

Pas difficile d’être élu quand on liquide l’opposition, physiquement ou moralement. Beaucoup de russes considèrent Poutine comme l’homme de la situation. Mais quelle situation?
Poutine recyclage
Et un excellent dessin de mon ami Jeff Danziger.
PutinReelected

Read Full Post »

Cela fait plus de 5 mois que le dessinateur Jamón y Queso a été arrêté à Malabo, capitale de Guinée équatoriale, et mis derrière les barreaux de la prison de Playa Negra, tristement célèbre pour être l’une des pires geôles du continent.
Co-auteur d’une bande dessinée tournant en ridicule le président Obiang, qui dirige le pays d’une main de fer depuis 1979, le caricaturiste est officiellement accusé de blanchiment d’argent. Alors que les preuves semblent fabriquées de toute pièce et que le procès de Ramón commence ce mardi 27 février, les agissements récents du gouvernement tendent surtout à montrer qu’il cherche à faire taire l’un des derniers symboles de la liberté d’expression de ce petit pays entre le Cameroun et le Gabon. La semaine dernière, le procureur général a ainsi requis la peine de mort contre 147 militants du premier parti d’opposition.
Les relations entre la France et la Guinée équatoriale sont tendues depuis que la justice française a condamné le vice-président, fils de Obiang, dans l’affaire dite des « biens-mal acquis », l’accusant d’avoir frauduleusement bâti en France un patrimoine de plusieurs dizaines de millions d’euros. L’Union européenne annonce par ailleurs s’inquiéter de la forte détérioration de la situation des droits de l’homme dans le pays, un des plus gros producteurs de pétrole d’Afrique subsaharienne, mais dont la grande majorité des 1,2 million d’habitants vit dans la pauvreté.

Cartooning for Peace et les dessinateurs de presse du monde entier se mobilisent aux côtés de Reporters sans Frontières et des organisations de défense des droits de l’homme pour soutenir Ramón.

Une pétition est en ligne ici et vous pouvez retweetez les dessins de soutien @CartooningPeace en utilisant les hashtags #FreeNseRamon et #Justice4Ramon.
Voir ls dessins: http://www.cartooningforpeace.org

Ramon

Read Full Post »

Extrait du journal Le Monde:
« Mort de Liu Xiaobo : le Comité Nobel dénonce la « lourde responsabilité » de la Chine
Le Comité Nobel norvégien, qui avait attribué le Nobel de la paix en 2010 à Liu Xiaobo, a souligné la « lourde responsabilité » de la Chine dans la mort « prématurée » du dissident chinois à l’âge de 61 ans, jeudi 13 juillet.
Ce symbole de la lutte pour la démocratie dans le pays le plus peuplé du mondeest mort à l’hôpital universitaire no 1 de Shenyang (nord-est de la Chine) après plus de huit années passées en détention. »

Pour dénoncer la Chine de Hu Jintao qui en 2010 avait refusé au Prix Nobel de la Paix, Liu Xiaobo, de se rendre à Oslo pour recevoir son prix. J’avais choisi de dessiner la chaise vide de Liu Xiaobo face aux char de la Place Tiananmen conduit par Hu Jintao. Hier à l’annonce du décès du dissident chinois, c’est son cercueil non vide que je place face aux chars conduits cette fois par Xi Jinping.

Liu Xiaobo 2010 Peace Nobel

Liu Xiaoba 2017

Read Full Post »

La Guerre des Six Jours est entrée dans les annales du 20 ème siècle sous le nom de Guerre Eclair. Une victoire stratégique et tactique marquée par la suprématie de Tsahal et de l’armée de l’air israélienne alors que le pays était attaqué sur trois fronts: le syrien,  l’égyptien et le jordanien. Aujourd’hui, cinquante ans après, une lecture différente s’impose. Ou plutôt deux lectures contradictoires.
Sans cette victoire, je ne serai pas là à vous écrire ce post. Israel aurait probablement été rayé de la carte, ou vidé de sa substance.
Mais avec cette victoire ont commencé 50 années d’occupation sous régime militaire des territoires palestiniens conquis dans le feu de l’action de la contre-attaque.
La semaine dernière un journaliste israélien résumait la chose ainsi: la guerre a duré six jours et cela fait cinquante ans que nous sommes bloqués dans le septième jour. Sans solution politique viable pour les deux parties.
En juillet 1967 je célébrais ma Bar Mitzwah dans l’atmosphère de cette victoire israélienne sans précédent.
En 1968 David Ben Gourion, retiré dans son kibboutz Sde Boker dans le désert du Néguev, répondant à une interview disparue depuis, puis retrouvée il y a quelques années, et sortie en 2017 sous forme d’un documentaire inédit (Epilogue), déclarait que s’il avait à choisir entre l’intégralité territoriale d’Israel et la paix, il choisirait la paix. Ceux qui à l’époque, avaient cette vision transcendante de l’avenir, se comptaient sur les doigts d’une seule main.

Dessin réalisé pour le magazine belge Regards
Regards 1967-2017 small

 

Read Full Post »

La CNN a pris l’habitude de commander des cartoons à plusieurs dessinateurs internationaux depuis la dernière ligne droite de campagne électorale de Trump.
Cent jours qui voient changer les règles du jeu sur l’échiquier du monde. Cette incertitude ainsi la personnalité du président américain sont du pain béni pour les dessinateurs.
Voir tous les dessins sur ce lien:
http://edition.cnn.com/2017/04/29/opinions/gallery/trump-100-days-cartoon-gallery/index.html
Trump the100 days

Read Full Post »

En 2007 quelques dessinateurs de Cartooning for Peace étaient invités à participer à un débat public au Festival du Film et Forum sur les Droits Humains à Genève. Stavro et moi en faisions partie. Pour la photo de groupe il m’a gentiment demandé  si j’étais d’accord que deux photos soient prises, dont une sans moi, une photo avec un israélien risquant de lui attirer des ennuis à son retour au Liban. J’ai accepté. Le soir lors du débat, devant une salle comble, tous les dessinateurs étaient sur scène et chacun à son tour faisait une présentation de son travail. Là encore Stavro m’a demandé si j’acceptais de ne pas être présent sur scène lors de sa présentation. Cette fois encore, bon gré mal gré,  j’ai accepté. Nous avions pourtant un ennemi commun, Nasarallah, nous avions un but commun, le dialogue et la tolérance, mais une photo où nous serions réunis lui paraissait encore impossible, voire dangereuse.
Maintenant que Stavro nous a quitté, le jour où je le rejoindrai au paradis des dessinateurs, on pourra enfin se la faire cette putain de photo!

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :