Feeds:
Articles
Commentaires

Dessin réalisé quelques jours avant les élections en Israel dans Courrier International.
Qu’on l’apprécie ou non, il faut bien reconnaître que Bibi est un politicien qui sait comment gagner les élections et parler à son public. Quant à ce qu’il fait une fois au pouvoir, les avis sont très partagés. Et je fais partie de la minorité qui en Israel, pense qu’il conduit le pays dans une voie sans issue.
Gagner les élections, ce n’est pas tout. Se maintenir en place, ce n’est pas tout. Inciter à la haine contre ses opposants, c’est facile. Mais pour diriger un pays comme Israel, une fois bien installé dans le fauteuil du Premier Ministre, il faut une véritable vision d’avenir. Un grand projet. Pour le pays et la région. Et ce n’est ni avec les ornières héritées du révisionnisme paternel, ni avec sa haine contre les élites socialistes qui ont construit ce pays, ni avec ses attaques intempestives contre la justice, la police et les médias, ni avec la Loi Etat-Nation qu’il a fait voter, ni avec la délégitimation systématique de toute opposition, ni avec les trop nombreuses « affaires » qui lui pendent au nez, qu’il arrivera à fixer un objectif prometteur au pays qui vient d’aller voter sans se poser trop de questions.Bibi Courrier

Pessah 2019

Game of Thrones en est à sa huitième saison. Nous, les saisons de Pessah, on ne les compte plus!
Bonnes fêtes de Pessah à toutes et à tous!
Pessah 10 Makot 2019

Sans commentaire
Notre Dame 2019

Voici le dessin que j’ai réalisé pour la couverture d’un livre sur l’argot français paru aux Editions Hatier en 2013.
Notre Dame de paris, méga-monument immuable de Paris, de la France entière, de l’Histoire de France, de l’Europe chrétienne, rendez-vous incontournable de tous les touristes amoureux de la Ville Lumière, cathédrale de toutes les cathédrales, perle de l’Art Gothique qui inspire les artistes depuis 800 ans et à laquelle Victor Hugo a consacré un livre, Notre Dame sera reconstruite et renaîtra de ses flammes dans toute sa splendeur.
Notre Dame

Merci au journaliste culture du Vif, Olivier Van Vaerenbergh, pour son superbe article suite à notre visite de l’exposition « Shoah et BD » à la Kazern Dossin et un grand merci à la commissaire Veerle Vanden Daelen pour son formidable travail et son accompagnement.
Et un grand merci au passage à mes amis Didier Pasamonik et Joël Kotek, les commissaires de l’exposition originale au Mémorial de la Shoah de Paris.
Culture
CultureCulture

Ce lundi 15 Avril s’ouvrira à Yad Vashem une exposition intitulée « New in display » qui réunira les nouvelles acquisitions du Mémorial et Musée de la Shoah de Jérusalem. Parmi ces oeuvres, une illustration réalisée par mon père entre 1939 et 1940, reproduction d’une scène du célèbre « Blanche Neige et les Sept Nains » de Walt Disney.
Le film sorti aux Etats-Unis en 1937 fut probablement projeté l’année suivante en Belgique et mon père, jeune adolescent qui rêvait de devenir dessinateur, l’a adoré et recopié. Le dessin réalisé aux crayons de couleurs sur papier est resté pendant des années dans une boîte au fond d’un tiroir. J’ai dû le voir une fois ou deux étant gosse.
Mon père l’a offert à ma grande soeur Khana il y a une bonne vingtaine d’années. Plus tard elle l’offrit à son fils aîné Yaron qui l’accrocha au mur de la chambre de ses enfants. Cette année il l’a offert à Yad Vashem qui l’intègre ainsi dans sa riche collection.
A mes yeux ce dessin représente l’innocence, celle-là même que mon père perdit à jamais dans les Camps de la Mort dont il fut le seul membre de sa famille à survivre.
Le jour de leur arrestation par la Gestapo de Bruxelles, le 3 Septembre 1942, mon grand-père Joseph Kichka confia à son voisin de pallier deux valises contenant des objets divers et des documents, parmi lesquels le dit dessin. Après sa libération de Buchenwald le 11 Avril 1945 par l’armée américaine, mon père pu récupérer ces valises.
Demain, dimanche 14 Avril, il célèbrera ses 93 ans. L’exposition du 15 sera en quelque sorte son cadeau.
Ironie de l’Histoire, je donnais ce jeudi 11 Avril une conférence à l’Ecole de l’Enseignement de la Shoah de Yad Vashem, à un groupe de profs allemands.

Yad Vashem

Pépé 7 Nains

IMG_2042.jpg

La victoire de Bibi et de sa coalition de Droite est l’exact reflet de ce qu’est la société israélienne aujourd’hui: plus à droite, plus religieuse, plus radicale. Le parti Bleu-Blanc de Ganz ne s’en est pas mal sorti pour un nouveau parti qui a émergé il y a trois mois. Il est quand même au coude à coude avec Bibi. Ça laisse un espoir pour la prochaine fois.
Bibi Elections 2019

%d blogueurs aiment cette page :