Feeds:
Articles
Commentaires

Après Richard Branson et Jeff Bezos, Elon Musk s’arrachera bientôt à la gravitation terrestre pour conquérir un espace déjà conquis depuis 60 ans. Folie des grandeur et perspectives de bénéfices alléchants sont le moteur de cette course. La terre est déjà trop exiguë pour leur ego.
Au World Economic Forum de Davos en 2006 où j’étais invité avec quelques collègues cartoonistes, la BBC m’avait proposé de dessiner Branson en live lors d’un interview. Je l’avait représenté en quelques minutes, chevauchant un de ses avions et ajoutant la lune et une étoile en fond. Dessin prémonitoire?

Projet Pegasus

Dix sept rédactions (Forbiden Stories) publient les résultats de leur enquête sur les abus de l’utilisation du logiciel de cyber surveillance Pegasus vendu par la société NSO israélienne.

TOKYO 2021

Les JO de Tokyo en point d’interrogation. Heureusement que j’ai suivi ceux de 1964 quand j’étais gosse!

Bravo!!!!

La coalition fonctionne contre toute attente.
Dessiné pour Regards CCLJ

Le nouveau président iranien, Ebrahim Raïssi, est un ultra conservateur. La direction dans la quelle il conduira la politique de son pays décidera des nouveaux équilibres, ou non, de toute la région et d’une grande partie du monde.

Sans commentaire

Ce soir petite lueur d’espoir en Israel: que le « gouvernement du changement » puisse assainir le climat politique de haine instauré par Netanyahou et sa cour depuis douze ans ainsi que ses tentatives obsessionnelles de saper la démocratie israélienne par tous les moyens. Bibi a tenu, comme il fallait s’y attendre, un discours d’opposition narcissique pathétique qu’il a conclu, wishful thinking, par « We’ll be back! ».

Rien n’est encore fait mais la possibilité d’un gouvernement sans Bibi et « son » Likoud, sans les orthodoxes et sans l’extrême droite, et avec l’appui de Mansour Abbas du parti arabe israélien Raam, ce gouvernement n’a jamais été aussi proche. Une page nouvelle s’ouvrirait.

« Le Magicien » est l’adjectif que ses fervents supporters ont attribué à Netanyahu. Le problème de Bibi est qu’à force d’avoir fait ses tours de magie pendant tant d’années, on les connait tous par coeur et le prochain lapin qu’il peut encore tirer de son chapeau ne sera autre que lui-même. Il aurait pu tirer sa révérence plus tôt et faire une sortie respectable. Mais il ne lui reste que la sortie de secours.

%d blogueurs aiment cette page :