Feeds:
Articles
Commentaires

La bonne nouvelle de ce lendemain de vote est que Bibi a perdu son pari. Le Likoud sous sa houlette n’est plus le parti majoritaire qu’il était. L’autre bonne nouvelle est que le taux de vote a été plus élevé que d’habitude, la liste arabe unie s’est renforcée pour devenir le troisième parti et avoir une représentativité plus juste à la Knesset. Ceci dit rien n’est joué et tout est encore possible. C’est le coude à coude entre Gantz et Bibi. Autre bonne nouvelle, la droite nationaliste extrémiste messianique est beaucoup plus faible que le bruit qu’elle fait et que la pression qu’elle exerce sur Bibi et sur le pays entier. Ils ne forment pas ce fameux bloc de 61 sièges dont rêvait Bibi. Dernière bonne nouvelle, la carte politique se redessine et un changement se profile à l’horizon.
Coalition de 2019

Il y a 18 ans tombaient les Twins Towers de New York sous l’attaque terroriste d’Al-Qaïda dirigée par Ben Laden. Le plus terrible des attentats terroristes de mémoire d’homme. L’impression générale était que l’Histoire allait dorénavant s’écrire en deux temps, l’avant et l’après 11 Septembre. Est-ce le cas? Dix-huit ans donnent-ils une perspective suffisante pour le dire? La terreur sous toutes ses formes est devenue depuis notre lot quotidien, partout dans le monde. Elle a favorisé la montée des droites nationalistes populistes. Elle a légitimé la haine, la xénophobie et le racisme.
J’ai réalisé ce dessin en 2006 pour commémorer les victimes du 11 Septembre. L’impact des avions est bien là, mais les tours pas.
September Eleven

L’Amazonie, réserve d’oxygène de la planète, au coeur des débats du G7. Les dirigeants s’accordent sur une aide de 20 millions de dollars pour le renforcement des secours en avions Canadair et pour la reforestation. Loin de regarder cette décision avec cynisme, je salue cette initiative qui est une première concrète en matière de sauvetage de la planète. La décision arrive avec des décennies de retard et dans une situation d’urgence, certes, mais c’est un pas significatif dans la prise de conscience que les problèmes écologiques sont globaux même quand ils semblent n’être que locaux. Elle est également la preuve que Bolsonaro n’a ni l’envergure ni la vision nécessaires pour gérer à la catastrophe. Il a montré jusqu’à présent qu’il serait plutôt doué pour jeter de l’huile sur le feu.
Bolsonaro Amazonie

G7 à Biarritz

Tête-à-tête Boris Johnson-Donald Trump et promesses d’accords commerciaux inédits au G7 de Biarritz entre les USA et le Royaume Uni. En 44 les Américains venaient sauver l’Europe et aujourd’hui on dirait que Trump veut la couler. On verra!
Johnson Trump G7

Le Mexique détient un triste record, celui du nombre de journalistes assassinés. Cent depuis l’an 2000 dont dix rien que pour 2019. Le Jour des Morts est une particularité mexicaine de la Fête des Morts, une tradition inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel de l’UNESCO. Il ne faut pas que l’assassinat de journalistes, la mise à mort lente de la liberté d’expression, de la presse et de la démocratie devienne, elle aussi, une tradition locale.
Journalistes mexicains

Au mois de juillet j’étais l’invité de l’ambassade d’Israel de Dakar pour donner des conférences et diriger des ateliers de dessin de presse autour du thème de la liberté d’expression. J’ai rencontré les étudiants de deux écoles d’art, la haute école nationale et l’école privée de Kalidou Kassé, l’artiste le plus apprécié dans tout le pays qui ouvre les portes de son établissement à des ados désoeuvrés pour les réinsérer par le biais de l’éducation et de la création. Une semaine passionnante et intensive au cours de laquelle j’ai également rencontré mes collègues sénégalais dont Odia, le plus célèbre des cartoonistes, nouvellement membre de cartooning for Peace, dont le dessin mordant est attendu chaque matin. Nous avons eu un échange sur la liberté d’expression à l’Institut Français de Dakar devant une salle pleine et réactive. Les démocraties sénégalaises et israéliennes ont beaucoup de points communs, le dessin a ses tabous et ses sujets qui fâchent et notre travail est un même combat qui nous uni et fait de nous plus des frères que des confrères. J’ai eu le plaisir d’y revoir l’ambassadeur de France Christophe Bigot qui m’avait remis la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres lors de son mandat en Israel. L’Institut Goethe m’a invité a parler de mon roman graphique « Deuxième Génération », livre que j’ai également présenté à l’ambassade d’Israel à des étudiants en Master dont la prof avait fait le voyage à Auschwitz avec des enseignants du Sénégal et d’Afrique du Sud. J’ai finalement eu un entretien avec le Ministre de la Culture en présence de mon ambassadeur Roï Rosenblit et de son premier secrétaire Daniel Aschheim qui ont tout mis en oeuvre pour faciliter mon séjour et que je remercie au passage. La responsable de la communication de l’ambassade m’a obtenu des interviews avec tous les médias importants, la radio, la télé et la presse écrite, papier et toile. Les journalistes culturels étaient principalement des femmes brillantes qui luttent pour mener leur carrière indépendante en dépit des traditions d’une société patriarcale.
Je me suis enrichi sur le plan humain et ai été impressionné par la qualité de l’écoute et l’ouverture d’esprit. Je réalise à quel point la plus belle « diplomatie » entre les peuples est la rencontre de créateurs qui ont une sensibilité et un regard à partager loin des considérations politiques.
Une véritable embrassade vaut plus qu’un million d’amis virtuels, que cent-mille « Like » et que mille « Partages ».
Inutile de dire que la culture et la langue françaises que nous avons en commun ont rendu tous les contacts chaleureux et spontanés.
Quelques photos en vrac pour illustrer mon petit rapport personnel.

 

Woodstock a 50 ans. « Peace and Love, Make Love not War, Non à la course nucléaire, Non à la Guerre du Vietnam », sont des slogans qui restent valables. La génération d’aujourd’hui, abreuvée de populisme et de démagogie de droite, est en mesure de les adopter, les scander et tout faire pour les concrétiser. Des revendications qui font partie des choses qui ne vieillissent pas.
Woodstock 50 ans copy

%d blogueurs aiment cette page :