Feeds:
Articles
Commentaires

La crise sanitaire est là pour rester. Ses ravages sont dûs principalement aux millions de gens qui n’ont pas encore compris que le port du masque est la plus simple, la plus efficace et la meilleure protection. Pour se protéger et pour protéger les autres. Il faut ajouter à cela deux autres raisons: les charlatans qui affirment que c’est une grippe comme une autre et les théories conspirationnistes.

Voilà, je viens de dessiner le prochain président des Etats Unis. Ce sera l’un des deux!

JE SUIS CHARLIE inconditionnellement et sans MAIS.

Interview de Plantu hier soir sur France Info. Des mots simples pour expliquer des choses si complexes.
https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaque-pres-des-anciens-locaux-de-charlie-hebdo/attaque-a-paris-la-liberte-de-la-presse-prise-pour-cible_4119227.html

 

Couverture dessinée pour le magazine italien Libex édité par Centro Libexpression de la Fondazione Giuseppe Di Vagno dirigé par le Prof. Thierry Vissol.

En plein procès « Charlie Hebdo », un attentat à l’arme blanche devant les anciens locaux du journal dans le 11ème. Premier dessin en attendant d’en savoir plus.

Un dessin en hommage à cette grande dame, une juge démocratique libérale de la Cour Suprême des Etats Unis que Trump est trop content de remplacer par un yes-man ou une yes-woman.

La rédaction de ce manifeste et sa publication en Une de Charlie Hebdo avec le soutien affiché de près d’une centaine de médias, est bien la preuve qu’il est un rappel nécessaire. Comme le rappel d’un vaccin obligatoire. Je le republie tel quel sans ajouter un seul commentaire. Lisez-le et partagez.

J’ajoute aussi un dessin que j’ai réalisé en 2007 et que j’ai remis à jour en dégageant mon front et en arrondissant légèrement mon visage. Sinon je n’ai rien changé, le message est exactement le même, la détermination aussi. Je persiste et signe, Michel Kichka.

Les soignants, terme qui désigne l’ensemble des professionnels de la santé, sont les héros de cette grande guerre contre le Coronavirus, toujours aux avant-postes de cette bataille à outrance contre l’ennemi invisible. Certains sont tombés, se sont littéralement sacrifiés pour en sauver d’autres. Beaucoup les ont applaudis, les ont remerciés, leur ont apporté des plats cuisinés. La solidarité à double sens, une des plus belles qualités humaines. Je leur dédie ce modeste dessin avec un sourire.

Le fait que 55% des français plébiscitent dans les sondages le retour de la peine de mort est un échec civilisationnel. Le combat de Robert Badinter pour son abolition en 1981 est un des plus beaux combats de la France moderne, inscrite dans sa constitution.

%d blogueurs aiment cette page :