Feeds:
Articles
Commentaires

AIPAC, The American Israel Public Affairs Committee, est le puissant Lobby pro-israélien du Congrès américain. Un groupe de soutien inconditionnel d’Israel qui regroupe démocrates et républicains. Le ralliement au Likoud de l’extrême droite ultra-nationaliste de la mouvance de l’ancien parti du Rabbin Kahana, parti qui fut mis hors-la-loi tant en Israel qu’aux USA, est la goutte de trop dans la coupe déjà débordante des relations entre la communauté juive des Etats-Unis et l’Israel de Bibi. C’est la première fois qu’AIPAC se désolidarise d’Israel. Bibi joue une partie de poker périlleuse dans laquelle il est prêt à tout sacrifier pour se maintenir en place. Il est temps de rappeler à Bibi qu’il n’est pas le Roi des Juifs mais juste le Premier Ministre des Israéliens, et ce plus pour longtemps!
Bibi et le Lobby

A l’aune de la montée de l’antisémitisme, plus particulièrement en France, le site Jewpop prend la tangente de l’humour et de la dérision pour décrisper l’atmosphère. Une belle démonstration de l’absurdité et de la bêtise de cette haine ancestrale. Yvan Attal avait tenté le coup il y a quelques années avec son film « Ils sont partout » qui n’avait pas rencontré le succès escompté en salles et que je conseille de voir ou de revoir.
Bravo Jewpop! Et merci pour cette belle bouffée d’air frais!
http://jewpop.com/test-comment-savoir-si-vous-etes-antisioniste/

Test : comment savoir si vous êtes antisioniste ?

Lors du 34ème dîner du Crif, Emmanuel Macron a annoncé que la France allait mettre en oeuvre une définition de l’antisémitisme élargie à l’antisionisme. Jewpop vous propose un test rapide qui vous permettra de savoir si vous et vos amis êtes antisionistes, ou pas !

VOUS CROISEZ ALAIN FINKIELKRAUT DANS LA RUE

A : Vous lui hurlez « rentre chez toi en Israël ! »

B : Vous lui hurlez « rentre chez toi, il fait frisquet et t’as pas mis d’écharpe ! » parce que vous craignez pour sa santé.

C : Vous ne l’avez pas reconnu, vous passez votre chemin.

POUR UN SONDAGE, QUE RÉPONDEZ-VOUS À  LA QUESTION : « PENSEZ-VOUS QU’IL EXISTE UN COMPLOT SIONISTE MONDIAL ? »

A : Oui, assurément ! Vous l’avez lu sur Facebook et ne manquez pas de préciser « Facebook, créé par un juif, hein… je dis ça je dis rien… »

B : Vous avez un doute, vous avez compris « complot fioniste mondial » et ne voyez vraiment pas de quoi il s’agit.

C : Vous êtes fan des Inconnus et faites le malin en répondant à votre interlocuteur « vous pouvez répéter la question ? »

POUR VOUS, LA PALESTINE, C’EST…

A : La mère de toutes les luttes. À côté, les près de 500 000 morts du Darfour c’est du pipi de chat.

B : Pas loin de Tel-Aviv, mais ils n’y font pas de gay pride, c’est dommage.

C : Là où les Croisés sont partis reconquérir les lieux saints de notre seigneur Jésus.

POUR VOUS, ISRAËL, C’EST…

A : D’abord on ne dit pas « Israël », on dit « entité sioniste » !

B : Un endroit où il y a quand même beaucoup trop de juifs et d’arabes, faut avouer…

C : Là où Bilal Hassani va chanter pour le concours de l’Eurovision.

POUR VOUS, LA BANDE DE GAZA, C’EST…

A : Un camp de concentration à ciel ouvert, il faut dire les choses telles qu’elles sont !

B : Une région à la pointe de la technologie du creusement de tunnels.

C : Un groupe de musique de la fin des années 70, vous adoriez leur tube « On va faire la java ».

POUR VOUS, BIBI NETANYAHU, C’EST…

A : Un monstre sanguinaire, à côté Pol-Pot c’était Oui-Oui

B : Le président de l’Israël, ou un truc dans le genre…

C : Vous adoriez son tube « Tout doucement », c’est dommage on ne la voit plus.

POUR VOUS, LE DÎNER DU CRIF C’EST…

A : La manifestation de la puissance du lobby juif sioniste, dont l’influence est tentaculaire.

B : Un dîner à 700 balles quand même…

C : Moins bien que Top Chef.

POUR VOUS, IL FAUT DISTINGUER ANTISIONISTES ET ANTISÉMITES, CAR…

A : D’abord les Arabes sont des sémites, alors être antisémite, c’est être anti-arabe, tandis qu’être antisioniste, c’est juste être contre la politique du gouvernement israélien des juifs.

B : C’est déjà assez compliqué comme ça, non ? On va dire que c’est tout pareil, de toutes façons on n’y comprend rien…

C : Vous aimeriez bien savoir une bonne fois pour toutes ce qu’est cette histoire d’“antifioniste”, ça vous intrigue.

RÉSULTATS :

Vous avez un maximum de A : Vous êtes antisioniste, c’est votre passion et votre raison de vivre !

Vous avez un maximum de B : Vous êtes indécis-ioniste, attention ! Il serait temps de choisir votre camp…

Vous avez un maximum de C : Vous êtes comme la majorité des Français, le conflit israélo-palestinien vous intéresse à peu près autant que les techniques d’élevage des belons, continuez comme ça !
Juif ami

 

Karl Lagerfeld, un styliste jamais démodé.
Karl Lagerfeld
Dessin réalisé en 2013 pour les Editions Hatier

La lettre politique de Laurent Joffrin dans Libé.

La lettre politique
de Laurent Joffrin

Antisémitisme: le retour de la peste

Cette fois, les habituelles indignations ne suffisent plus. Bien sûr, il faut dénoncer, stigmatiser, manifester. Bien sûr il faut sonner l’alarme quand on constate la terrible résurgence, après deux ans d’accalmie, des actes antisémites en France. Bien sûr, il faut répéter, comme nous l’avons fait hier, que les insultes proférées contre Alain Finkielkraut sont insupportables et que les opinions du philosophe, quoi qu’on en pense par ailleurs, n’ont rien à voir là-dedans : ce n’est pas par goût de la joute intellectuelle que des manifestants se sont attaqués à lui, mais bien en raison de sa qualité de Français juif, ce qui signe l’agression raciste.

L’inquiétude supplémentaire vient d’un phénomène plus insidieux que la persistance – déjà honteuse – de réflexes antisémites en France : elle vient de l’abaissement des défenses immunitaires de la société et d’une partie de la scène politique face à ce retour de l’immémoriale peste. Comment comprendre que des leaders à gauche de la gauche soient si lents à condamner ces agressions, quand au contraire une Clémentine Autain a réagi immédiatement ? Comment comprendre qu’un Thomas Guénolé, candidat aux européennes, cherche, par la bande, à rendre la victime responsable de son sort et refuse de «le plaindre» ? Comment comprendre qu’une partie de la gauche radicale tresse des couronnes à une Houria Bouteldja, quand son livre, sur ces questions, souffre pour le moins d’ambiguïté ?

Même interrogation avec le mouvement des gilets jaunes. Citée par le Monde, une manifestante prononce une phrase terrible : «Quand ils chantent la quenelle, on ne dit rien, au nom de la tolérance.» Est-elle représentative, qui est ce «on» dont elle parle et quelle est cette «tolérance» à l’intolérable ? On ne sait, mais dans ce mouvement où personne ne représente personne, ce qui autorise tout le monde à dire n’importe quoi, on n’entend guère de condamnation des dérapages antisémites. Ce qui revient à les promouvoir au rang d’opinions comme les autres.

Comme si, quand on est contre «le système», il devenait tout naturel d’attaquer aussi les juifs, qu’une tradition meurtrière assimile à la classe dominante. Cette perte de mémoire débouche sur une perte de repères, sur un relativisme byzantin, sur une répudiation de l’universalisme, seul rempart solide contre racisme et antisémitisme. Peut-être, au-delà d’actes que la justice doit rapidement sanctionner, est-ce le principal motif d’angoisse pour tous les défenseurs d’une République ouverte et fraternelle.

Juifs banques

Tzipi Livni ne se présentera pas aux élections d’Avril 2019 afin de ne pas affaiblir le camp fragile auquel elle appartient, l’opposition qui peine à s’unir face à Bibi et ses alliés. Issue de la Droite traditionnelle, son parcours aura été celui d’une politicienne honnête et courageuse, toujours droit dans ses bottes.
Elle est la preuve accablante que qui n’est pas populiste n’est pas populaire.
Livni 2019

« Grosse merde sioniste! », « Barre-toi sale sioniste de merde! », « La France elle est à nous! ». Voici quelques unes des injures vomies contre le philosophe et académicien Alain Finkielkraut dans les rues de Paris en marge d’une manifestation des gilets jaunes. Ce déferlement de haine antisémite maladive rappelle d’autres temps de crise, en France comme ailleurs, le siècle dernier et le siècle d’avant. La libération de la parole. telle qu’elle sévissait déjà dans le torchon de Drumont, est symptomatique d’une société gangrenée et rongée par un antisémitisme primaire qui resurgit masqué ou à visage ouvert, tant sur les réseaux dits sociaux que dans la sphère publique. Tous les extrêmes s’y mélangent dans une espèce de pus nauséabond.
Finkielkraut a réagi avec retenue et dignité. Le dessin que j’ai fait quand il fut nommé à l’Académie Française reste de mise.
FINKIELKRAUT 2016 copy

Gérard Vandenbrouck nous a quitté après un combat acharné contre le cancer. Il a initié il y a 38 ans le Salon du Dessin de Presse et d’Humour dans son petit village limousin de Saint-Just-le-Martel, rendez-vous annuel du métier qui est devenu incontournable et est passé de rencontre locale à une grande rencontre internationale. Sous l’impulsion de Gérard, Maire du village et élu régional, le Centre Permanent du Dessin de Presse et d’Humour a été construit et abrite aujourd’hui le Salon et des expositions toute l’année durant. Il avait mobilisé les bénévoles du village pour l’aider à monter le Salon et à héberger les invités.
Le Salon a honoré les grands noms du métier du « Prix de l’Humour Vache » puisque la vache limousine est un symbole régional fort.
Gérard s’est engagé aux côtés de Plantu pour promouvoir Cartooning for Peace et participer à une quadruple opération dans quatre villes en Israel et Palestine en 2008.
Le Salon de Saint-Just perd son visionnaire et son architecte. Par lui, le monde du dessin de presse a gagné en reconnaissance, en dynamisme et en visibilité.
Son départ est aussi une grande perte pour sa belle famille qui l’a toujours soutenu dans son parcours politique et culturel.
Je n’ai quasiment manqué aucun Salon depuis 2002 et ai été honoré du Prix de l’Humour Vache que j’ai partagé avec mon ami Khalid Geddar du Maroc en 2016, ce qui nous a valu de réaliser ensemble l’affiche du 36ème Salon.
Je décerne à Gérard, à titre posthume, le Prix de l’Amour Tendre.
Gérard 2019
Dessin de Plantu
Plantu Gérard

V01-18649-400xH600-V1 copie

 

 

 

 

Site du Salon: https://st-just-humour.fr

Affiches du salon: https://st-just-humour.fr/index.php/le-salon-de-la-caricature/la-galerie-des-affiches-du-salon

%d blogueurs aiment cette page :