Feeds:
Articles
Commentaires

George Floyd

Funérailles de George Floyd aujourd’hui à Huston. Deuil national, écho mondial.
Trump Floyd

Hommage à George Floyd
Le dessin original de 2006 a été publié avec un autre texte dans l’album collectif de « Rire contre le racisme » paru chez Casterman et est largement utilisé par Cartooning for Peace.
Floyd 2

Qu’a fait Trump de son slogan de campagne « Make America Great Again! »? Il a planté le dernier clou dans le cercueil de ce que fut l’Amérique du 20 ème siècle, une grande et belle démocratie et la première super-puissance. Voilà ce que l’histoire retiendra de lui.
Trump June 2020

En  2014 j’avais réalisé un cartoon montrant Eric Garner âgé de 43 ans et père de six enfants, étouffé lors d’une « interpellation » musclée par un policier new yorkais. Une vidéo amateur montrait Garner suffoquant et articulant « I can’t breathe » jusqu’à ce que mort s’en suive. La liste macabre des Noirs américains abattus à bout portant ou étouffé par la police « blanche », il faut le dire, ne cesse de s’allonger. Ça ne date pas de la présidence Trump, mais il n’a pas les mains propres dans le climat délétère qui règne aux Etats Unis sous son mandat. Sympathisant de la théorie du suprémacisme blanc, de la droite réactionnaire, du Ku Klux Klan, accusant à tort et à travers les émigrants mexicains d’être responsables des maux de l’Amérique, twitter raciste incapable de tenir sa langue, il est responsable du climat qui règne à la Maison Blanche. Triste constatation, l’Amérique ne s’est pas encore guérie de l’esclavage noir aboli en 1864 sous le président Abraham Lincoln assassiné l’année suivante. La ségrégation raciale et les lois discriminatoires ont été supprimées sous John Kennedy, assassiné en 1963 et sous son successeur Lindon Johnson. Mais l’Amérique reste gangrenée par son propre passé.
Je ne ferai pas de nouveau dessin ce soir. Eric Garner de 2014 s’appelle George Floyd en 2020, Trayvon Martin en 2012, Michael Brown, Laquan McDonald,  et Tamir Rice en 2014, Walter Scott et Freddie Gray en 2015, Alton Sterling et Philando Castile en 2016. Pour ne citer que ceux dont les médias ont parlé.
I can't breathe

L’exposition virtuelle trilingue conçue par le Service Culturel de l’Ambassade d’Israel à Bruxelles et mise en ligne sur le site d’IMAJ, propose les regards croisés de dessinatrices et dessinateurs israéliens sur la longue période de confinement durant l’épidémie du Coronavirus. Humour tantôt tendre et tantôt noir pour dégoupiller les bulles de tension et d’attente où nous avons vécu et jeter un regard décalé sur notre nouveau quotidien. Bas les masques!
Visitez et partagez.
https://www.imaj.be/expo-bd/

Dessin de Sacha Zilberman
Sacha Ziberman

La démocratie israélienne a parlé: Bibi et son gouvernement disproportionné repartent pour un nouveau mandat. Pas un gouvernement d’union nationale comme les médias le présentent, ni un gouvernement de crise comme il prétend l’être. Un gouvernement qui est le triste reflet de ce qu’est devenue la société israélienne.
Bibi for ever Fr

Dessin de commande pour Courrier International sur la stratégie de la Première Ministre de Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, face à l’épidémie Covid-19.
Courrier New Zealand

Radio Judaïca Bruxelles a décidé de consacrer aujourd’hui entre 17 et 18h, une heure d’hommages et d’anecdotes sur le personnage qu’était mon père. Une dizaine d’intervenants se rencontreront sur Zoom et le public est invité à nous suivre en direct sur la page facebook de la radio: https://www.facebook.com/radiojudaica/
Pépé 94 ans

Le 8 Mai 1945 est le jour de la Victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie. Le jour de la Libération de l’Europe.
Sur cette photo, un des défilés de la victoire dans Paris, on peut voir en premières lignes des représentants des forces grecques combattantes parmi lesquelles mon beau-père, Joseph Alfandari, en uniforme. Né à Salonique en 1923, il est arrivé enfant à Paris avec sa famille. Sous l’Occupation il a décidé de se battre. Il a fui Paris, a passé les lignes allemandes, a traversé la zone libre pour passer en Espagne, dans le but de se porter volontaire dans l’unité grecque de l’armé britannique stationnée en Afrique du Nord pour combattre à leurs côtés. Il fut arrêté en Espagne par la police de Franco et est parvenu à s’évader de prison. Il est finalement arrivé à Gibraltar d’où il a rejoint l’armée britannique. Il a suivi des entrainements à Alexandrie et à Gaza et a été enrôlé comme photographe aérien pour préparer le débarquement d’Italie auquel il a participé. Il fut naturalisé français dans les années 50. Il nous a quitté prématurément en 2006.
Nous avons donc dans notre famille un ancien combattant engagé volontaire dans la libération de l’Europe et un ancien survivant de la Shoah, mon père , qui vient de nous quitter.
Ils sont tous deux notre fierté.
Jo

 

Tenou’a, le  magazine du Mouvement Juif Libéral de France, rend hommage à mon père sur son site où sont également reprises les trois questions-clés auxquelles j’avais répondu pour leur hors-série « De génération en génération » publié en 2016.
https://tenoua.org/henri-kichka/
Je suis très reconnaissant à la réaction de Tenou’a pour ce bel hommage.
Pepe 2

 

 

%d blogueurs aiment cette page :