Feeds:
Articles
Commentaires

Israel a signé aujourd’hui sous l’égide des Etats-Unis un accord de normalisation des relations avec les Emirats Arabes et le Bahreïn. Un accord historique, c’est indéniable. Une promesse d’avenir, c’est probable. D’autres pays arabes suivraient, c’est souhaitable. Une grande question demande réponse: cet accord favorisera-t-il une paix envisageable avec les Palestiniens ou bien la reportera-t-il aux calendes grecques?
Pour Trump en campagne et pour Bibi empêtré dans ses procès et son fiasco face au Corona, il est indéniable que cet accord est une aubaine!

Shana Tova!

Vendredi qui vient on célèbrera le Nouvel An en Israel dans le confinement total! On avait déjà vécu cela à Pessah (Pâques) et c’est re-belote! Mais il faut tout de même garder la tête hors de l’eau et se souhaiter une bonne et douce année. Nous l’avons tous bien méritée!

Pour les noms hébraïsants, le poisson dit « Bonne année! », l’aquarium de droite est l’année qui se termine, celui de gauche celle qui commence.


Faire encore de l’humour autour des caricatures de Mahomet est devenu casse-gueule au plus haut degré. Depuis la parution des caricatures danoises dans le quotidien Jyllands-Posten en 2005 et les manifestations violentes et globales orchestrées contre elles dans des pays musulmans et la fatwa et deux tentatives d’assassinat contre le dessinateur danois Kurt Westergaard; depuis leur republication dans Charlie Hebdo en 2006 et la fatwa contre la direction de Charlie Hebdo, l’incendie de leurs locaux en2011, le procès perdu des organismes musulmans de France contre Charlie pour « C’est dur d’être aimé par des cons », les massacres du 5 Janvier 2015 où Cabu, Wolinski, Charb, Tignous et Honoré ont trouvé la mort. Les rédactions des journaux sont devenues très frileuses. Beaucoup de cartoonistes préfèrent éviter de dessiner Mahomet même quand des terroristes assassinent en son nom, en entachant tout l’Islam.
C’est pour tout cela que je tiens à montrer cet excellent dessin de mon collègue suisse Herrmann où il traite toute cette problématique avec tant de finesse et d’intelligence, réussissant l’exploit de la traduire en un seul petit cartoon minimaliste. Si un dessin de presse doit à la fois faire sourire et faire réfléchir, celui d’Herrmann est une perle rare. Il fait un peu sourire et beaucoup réfléchir.

Charlie Hebdo titre juste! Au vu des 12 dessins danois qui ont été à l’origine des massacres des 7, 8 et 9 Janvier 2015. Dix-sept personnes assassinées à Paris, dont cinq caricaturistes, pour douze dessins, très moyens il faut le reconnaître, dessinés et publiés au Danemark le 30 Septembre 2014. Ce n’est qu’en les remontrant, en les remettant à la une de Charlie Hebdo, qu’on peut mesurer l’ampleur des ravages provoqués par une idéologie maladive appelée intégrisme islamiste. Le procès s’étant enfin ouvert, leur republication est tout à fait justifiée, ils sont devenus pièce à conviction.
Tout ça pour ça.

Demain s’ouvrira le procès historique des attentas djihadistes du 7 Janvier 2015 contre Charlie Hebdo. Je ne peux m’empêcher de penser à mes collègues disparus, assassinés à bout portant à la kalashnikov. Ni de me dessiner la scène du massacre que Philippe Lançon a décrite avec tant de réalisme dans son livre « Le lambeau ». Ni d’imaginer que mon ami Tignous a lancé « Bande d’enfoirés! » à la tête des frères Kouachi avant de s’effondrer. Je tiens aussi à rappeler que le lendemain une policière était abattue de sang froid à Montrouge et que le troisième jour c’est à Hyper Cacher que quatre personnes étaient exécutées de sang froid à bout portant par Amedy Coulibaly parce qu’elles étaient juives.
Riss a déclaré au journal Le Monde : « Nous ne nous coucherons jamais. Nous ne renoncerons jamais.  La haine qui nous a frappés est toujours là et, depuis 2015, elle a pris le temps de muer, de changer d’aspect pour passer inaperçue et poursuivre sans bruit sa croisade impitoyable ». On nous a souvent demandé depuis janvier 2015 de produire d’autres caricatures de Mahomet. Nous nous y sommes toujours refusés, non pas que cela soit interdit, la loi nous y autorise, mais parce qu’il fallait une bonne raison de le faire, une raison qui ait un sens et qui apporte quelque chose au débat. Reproduire cette semaine de l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015 ces caricatures nous a alors semblé indispensable. »

Le Monde écrit: Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé mardi à « ignorer » les caricatures de Mahomet republiées dans Charlie Hebdo« La liberté de caricaturer est garantie pour tous, la liberté d’aimer ou de ne pas aimer [ces caricatures] également. Rien ne saurait justifier la violence », a déclaré Mohammed Moussaoui. Il a appelé à se concentrer sur « le procès qui débute » mercredi et qui « doit nous rappeler les victimes du terrorisme »« Ce terrorisme qui a frappé au nom de notre religion est notre ennemi », a martelé le président du CFCM, instance qui est la principale interlocutrice des pouvoirs publics au sujet du culte musulman.

Voici la couverture du Charlie Hebdo de demain
Charlie Tout ça pour Ca
Voici le dessin que j’ai publié dans le quotidien israélien Yedioth dans le semaine qui suivit les attentats à Charlie Hebdo. Le 11 Septembre du dessin de presse!
Charlie Hebdo



Quel problème a-t-on résolu, quel mal a-t-on soigné en effaçant le titre du roman policier le plus célèbre d’Agatha Christie, si ce n’est de s’être donné bonne conscience? C’est bon, on a réglé une bonne fois pour toute la question du racisme?  On peut passer à autre chose?
Et comme changement, on aurait pu être un peu plus inventif.

 

Vite, une muselière!
Trump August 2020

Y a-t-il une seule personne honnête et sensée qui croit au diagnostic des médecins russes qui ont analysé Navalny et selon lesquels il n’aurait pas été empoisonné?
Poutine lui-même n’en croit pas un mot mais n’a pas l’air trop déçu. Et hop, un opposant de moins!
Navalny Poutine 2020

Steve Bannon

Steve Bannon, l’ex éminence noire de Trump, maître à « penser » de l’aile radicale de l’extrême droite, est poursuivi par la justice américaine pour fraude. Détournement de fonds levés pour construire le mur à la frontière avec le Mexique. Ni plus ni moins! Il aura tout le temps d’y réfléchir entre quatre murs.

Bannon 2020

Une paire de lunettes de vue de Mahatma Gandhi adjugée dans une vente aux enchères pour la modique somme de 288,000 euros. Ce n’est ni le prix de la monture ni des verres correcteurs qui ont fait monter les enchères mais la vision d’un monde pacifié qu’elles offrent à qui les porte.
Gandhi lunettesGandhi

%d blogueurs aiment cette page :