Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Cartooning For Peace’ Category

La CNN a demandé à 10 dessinateurs de presse de réagir en temps réel à l’annonce du scrutin des élections américaines. Hier à 5 heures du matin, après un rapide passage en revue des médias des USA, de France et d’Israel, j’ai réalisé, comme mes 9 collègues de par le monde, un dessin sur le vif. CNN vient de les mettre en ligne sur son site.
Je me suis endormi mardi soir avec Hillary dans mon lit et me suis réveillé aux aurores le mercredi avec Trump qui avait tiré toute la couverture à lui! Entre le wishful thinking et la réalité, le réveil a été brutal. Comme quoi un dessin ne peut jamais être conçu avant que l’événement n’ait eu lieu.
Voir les dessins sur ce lien: http://edition.cnn.com/2016/11/09/opinions/gallery/cartoonists-around-the-world-react-to-the-american-election/index.html
trump-victory-kichka-2016

Read Full Post »

Sans commentaire!
trump-nov-16

Read Full Post »

Le dessin de presse ne fait pas de pédagogie, par définition. Il est plutôt une forme de contre-pouvoir où se mêlent irrévérence et humour. Pourtant le dessin monte de plus en plus souvent au créneau, justement pour faire de la pédagogie, parce que l’humour est un vecteur d’éducation avéré, parce que son impact visuel s’inscrit aisément dans les esprits, parce que le dessin s’offre sans langue de bois et parce que nous avons tous besoin d’un sourire.
TV5 Monde utilise sur son site des dessins de Cartooning for Peace pour enseigner aux jeunes la Déclaration des Droits de l’Homme. Excellente initiative! Mes zèbres sont ravis.
http://enseigner.tv5monde.com/collection/ici-ensemble

zebres-copy

Read Full Post »

La situation en Turquie est très préoccupante. La police turque a arrêté le rédacteur en chef du quotidien d’opposition Cumhuriyet et les autorités sont à la recherche d’autres membres du journal, notamment du dessinateur Musa Kart…Un appel est lancé par Cartooning for Peace pour défendre Musa Kart et sensibiliser l’opinion publique à son sort à l’aide de dessins. Alors que le dessein d’Erdogan est la liberté d’oppresser!
Voir sur le site du journal Le Monde:
http://cartooningforpeace.blog.lemonde.fr/2016/10/31/le-journal-turc-cumhuriyet-a-nouveau-pris-pour-cible/ erdogan-veut-musa-kart

Un appel est lancé par Cartooning for Peace pour défendre Musa Kart et sensibiliser l’opinion publique à son sort à l’aide de dessins.

Read Full Post »

Demain prend fin le mois de deuil de Shimon Peres. Un dernier dessin en hommage au grand homme que j’aimais et appréciais beaucoup.
peres-1923-2016

Réalisé pour « Regards », CCLJ, Bruxelles

Read Full Post »

C’est en anglais mais ça se lit facilement.
http://atlantajewishtimes.com/tag/michel-kichka/
art-of-democracy

Read Full Post »

Un événement majeur vient de se tenir à Atlanta, superbement organisé par le Consulat Français de la ville et Cartooning for Peace. Trois journées de débats publics que je viens de passer aux côtés de Plantu et de Mike Luckovich, le cartooniste de l’Atlanta Journal Constitution. Le thème central était l’Art de la Démocratie. Nous sommes intervenus à trois à l’Université Georgia Tech et à l’école Internationale, devant des lycéens et des étudiants et au Civil and Human Right Center, un musée qui retrace de façon magistrale l’histoire des communautés « Blanche » et « Noire » des USA. Luther King y est très présent puisqu’Atlanta est sa ville, mais c’est toute l’histoire de la ségrégation raciale qui est mise en lumière avec une force évocatrice qui prend aux tripes et se termine sur une note optimiste d’espoir. Débattre devant un public adulte dans ce centre était un moment émotionellement dense. Dans un des quartiers pauvres de la ville sont exposés une sélection d’une quarantaine de dessins, collés sur le trottoir et qui interpèlent les passants.
Utiliser le dessin de presse, irrévérencieux et parfois border line par définition, comme vecteur pédagogique s’avère non seulement être porteur mais est devenu aujourd’hui une nécessité! Parler de thèmes sensibles avec des dessins et des sourires est la meilleure façon de mobiliser une écoute attentive et de marquer positivement les esprits.
art-of-democracy
img_7435img_2092img_9589

Read Full Post »

Le 35 ème Festival du Dessin de Presse et d’Humour de Saint-Just-le-Martel a décerné cette année son Grand Prix, « le Prix de l’Humour Vache », à deux dessinateurs: Khalid Gueddar et moi-même. Un très grand honneur car ce prix a été remis dans le passé à des dessinateurs prestigieux tels que Cabu, Plantu, Dilem, Wolinski, Tignous, Pétillon, Wiaz, Cagle, Willem, Rayma, Haddad, Wiaz, Blachon, Coco, etc, etc,….34 au total!
Ce prix est à la caricature ce que l’Oscar ou la Palme d’Or sont au cinéma.
Khalid et moi allons concocter ensemble l’affiche du festival de 2017.
Voici le texte du petit discours que j’ai donné lors de la cérémonie de remise du prix, en présence de Gérard Vandenbroucke, ancien maire de Saint-Just, aujourd’hui élu à la Région et initiateur et moteur de ce festival devenu incontournable, de Joël Garestier, actuel Maire, de nombreux collègues et surtout de Justine, la vache limousine qui est le Prix que nous partageons et qui bavait de joie!

Chers amis,

C’est tout d’abord un honneur, un plaisir, une joie et une grande émotion de recevoir ce prix et de le partager avec Khalid Gueddar, mon ami de Cartooning for Pecae. Le choix des organisateurs du Festival du Dessin de Presse et d’Humour de Saint-Just-le-Martel, de nous l’accorder est un choix judicieux à plus d’un titre.

Premièrement cette année marque le 10 ème anniversaire de Cartooning for Peace dont un des buts est justement de nous faire nous rencontrer.

Secondo, notre travail de dessinateur est de mener les « vaches sacrées » que sont les tabous et les interdits, à l’abattoir. Et elles sont nombreuses les « vaches sacrées » d’aujourd’hui: le Politiquement Correct, les fondamentalismes, la terreur, le sacré, les dictatures, la haine, l’incitation à la haine, le refus du dialogue, la violence.

Pour nous un seul sacré: la liberté d’expression et la tolérance, et ce n’est pas contradictoire.

La vache du Limousin n’est peut-être pas une vache sacrée, mais c’est une sacrée vache! 

Elle est célèbre dans le monde entier.

Elle peut être soit Halal soit Cachère.

D’après les lois du judaïsme, on doit manger Cachère, c’est-à-dire ne pas mélanger le lait et la viande.

La vache s’en fout: elle donne du lait et elle donne sa viande. 

Elle est donc pluraliste, pacificatrice et fédératrice.

Elle n’est pas islamophobe puisqu’avec son lait on fait du bon beur.

Elle n’est pas antisémite puisqu’elle donne du bon suif.

Elle a de la classe puisqu’elle roule en Limousine.

Khalid et moi vivons de part et d’autre de la Méditerrannée, lui sur la côte marocaine, moi sur la côte israélienne. Nous sommes donc dans l’entre-côtes.

En tant qu’artistes nous prenons des risques. On travaille sans filet. Nous exprimons nos opinions, nous ne sommes pas des faux-culs. Avec nous pas de faux-filet!

Avons-nous peur de nous exprimer là où nous vivons, dans ce XXI ème siècle marqué par la terreur, par le 11 Septembre, par Charlie Hebdo, par l’Hyper Cacher, par le Bataclan, par Nice et tout le reste? Notre main tremble-t-elle quand nous dessinons?

A cela une seule réponse, digne de Saint-Just et digne de Cartooning for Peace: MEUUUUUUUUUH NON!!

Merci à Gérard, à Corinne et à toute l’équipe, à Joël et à Plantu.

Deux liens à des articles. (Il y en a beaucoup d’autres)
http://www.lefigaro.fr/livres/2016/10/10/03005-20161010ARTFIG00187-le-grand-prix-de-l-humour-vache-a-michel-kichka-et-khalid-gueddar.php

https://www.rtbf.be/culture/arts/detail_caricature-prix-de-l-humour-vache-a-l-israelien-kichka-et-au-marocain-gueddar?id=9425218

Une photo de Placide (Eric Laplace)
placide

Deux photos d’Alf (Alain Faillat)
p1020589p1020587

 

Read Full Post »

Suite à sa présence aux funérailles de Peres, Mahmoud Abbas continue d’être la cible de critiques violentes dans la presse arabe .
Deux internautes que je remercie ici m’ont envoyé la caricature que je mentionnais à ce sujet dans mon post précédent.
Dans le dessin on voit Mahmoud Abbas en uniforme de Tsahal, son fusil M 16 à l’épaule, portant kippa et tefilines de prière, pleurant à côté de la tombe fraîche de Shimon Peres. Sur la tombe est écrit Peres avec une grande étoile de David et à côté d’Abbas, son nom. Le dessin est signé Mou’aman. C’est un montage photoshop de mauvaise qualité avec un collé copié (mal copié) d’Abbas et une tombe mal dessinée dans un style totalement différent. Le dessin original d’Abbas créé en 2012 est de Carlos Latuff, cartooniste et activiste brésilien qui a à son actif des dizaines de dessins antisémites virulents. Le photoshopeur en herbe a pris soin d’en effacer le nom, ainsi que la date et la bulle avec le texte. Abbas est donc représenté comme un soldat de « l’état sioniste », comme un religieux armé voué au Dieu d’Israel, comme un « collabo » d’Israel! Une façon pernicieuse d’insinuer qu’il est potentiellement un « homme à abattre ».
Le résultat de ce collage est une caricature minable, sans sophistication aucune et qui est clairement une incitation à la haine pour les lecteurs arabes qui voient ce dessin dans leur presse.
Un dessin à cent milles lieues de l’esprit qui nous anime à Cartooning for Peace, cela va sans dire.
abbas-tsahalabbas-mur

Read Full Post »

Gallimard publie cette semaine un très bel ouvrage compilant les actes du grand colloque de Cartoonong for Peace qui s’est tenu en septembre 2015 au Palais de l’IENA autour du thème de la liberté d’expression.

Depuis 10 ans, l’association Cartooning for Peace soutient le travail des dessinateurs de presse et défend la liberté d’expression et le vivre ensemble.

Mais dans un contexte mondial de plus en plus crispé et violent, le dessin de presse cristallise de nombreuses questions : peut-on tout tolérer au nom de la liberté d’expression ? Peut-on rire de tout et avec tout le monde ? Comment concilier liberté, responsabilité et respect des différences ? Par son habilité à faire sourire, à transmettre instantanément un message et à faire réfléchir, le dessin de presse est aussi un outil indéniable au service du dialogue et de la tolérance.

À l’initiative du philosophe Régis Debray et du dessinateur Plantu, Cartooning for Peace organisait à Paris, le 21 septembre 2015, le colloque « Le dessin de presse dans tous ses États ». Des dessinateurs internationaux ainsi que des intellectuels, universitaires, théologiens, représentants du monde politique, culturel et de la société civile ont pris part à ce débat public.

Le présent ouvrage compile les moments les plus forts des différentes interventions, en les mettant en regard de nombreux dessins des membres du réseau Cartooning for Peace, collectés à travers le monde. Le livre aborde des thématiques variées, allant de l’histoire de la caricature aux réseaux sociaux, en passant par la laïcité.

Livre illustré, disponible aux éditions Gallimard dès le 15 septembre.
Editions Gallimard
192p, 150 illustrations
25 euros

Consultez le communiqué de presse Gallimard

Consultez le communiqué de presse Cartooning for Peace

couv-gallimard

Séance de dédicace du livre à l’Opéra de la Bastille: Firoozeh, Louison, Willis et moi
opera-dedicace

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :