Feeds:
Articles
Commentaires

Pendant la trêve annoncée pour une tentative de pourparler par l’intermédiaire de l’Egypte, je vous propose une galerie de photos que vous pouvez voir sur le blog de notre fils Elie. Son regard caressant, la vie qu’il saisit dans toute sa beauté. Je ne suis pas objectif, je sais. Par contre son appareil photo en a un!
https://www.facebook.com/eli.kichka?fref=pb&hc_location=profile_browser
10383643_10152451809602392_1929514457509371369_n 10403722_10152451810007392_5094856875455035258_n 10330328_10152451809967392_1962766829612915906_n 10380960_10152456992647392_4628370581746935806_n 10271595_10152456992577392_2830443599217315830_n 1491752_10152386089592392_3263443387548564727_n 10152655_10152386088707392_1563694636967876260_n 10264302_10152386090077392_3681758936602963233_n 10156139_10152386090177392_448950119752412841_n 1463023_341118139361185_1608061809_n 1379681_325283614277971_907887646_n

Un coeur pour la paix continue son combat pour la vie!
http://us2.campaign-archive1.com/?u=26f1c4b4283af20825aa8c01c&id=30a55ecf48&e=eb8d7809a2
image_13549798962631354979900

Très bonne interview du Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, par Annette Lévy-Willard
http://www.liberation.fr/societe/2014/07/15/la-haine-contre-les-juifs-n-est-pas-liee-a-gaza-pour-le-grand-rabbin-de-france_1064263
663247--

Cessez-le-feu

Le cessez-le-feu proposé par l’Egypte a été accepté ce matin par Israel et rejeté par le Hamas. Pas de sortie de crise en vue, pour l’instant.
Par honnêteté intellectuelle, je n’ai pas effacé la date originale de ce dessin réalisé en Mai 2007. J’ai juste adapté le texte aux circonstances.
Cessez-le-feu

Comment nos chiens vivent-ils les sirènes et les BOUM des roquettes pulvérisées par le Dôme de Fer? Je me souviens que notre chien Tango, quand les sirènes hurlaient lors la Guerre du Golfe en 1991, se réfugiait sous notre lit, la queue entre les jambes et tremblant de peur.
Un cessez-le-feu est annoncé avec le Hamas pour demain. On verra bien.
Ce soir des centaines de personnes souriantes célébraient le 14 Juillet, Avenue Rotschild à Tel Aviv, face à l’Institut Français, au-dessus d’un parking sous-terrain qui devait nous servir d’abri, en cas d’Alerte Rouge. Fort heureusement la seule couleur rouge de la soirée fut celle du drapeau tricolore qui flottait au son des discours de l’Ambassadeur Maisonave et du Maire de Tel Aviv, Houldaï. Des discours plein de liberté, d’égalité et de fraternité, ponctué par la fanfare de la Police qui donnait Allons enfants et Hatikva!
Alerte rouge TLV 2

Mon collègue Arnon Avni habite Kibboutz Nirim (voir plan). Il publie régulièrement ses dessins dans le journal internet des kibboutz du pays. Les enfants de Nirim ont été envoyés en colonie de vacance au kibboutz Michmar Ha-Emek en Gallilée, loin de la menace permanente des roquettes du Hamas. Pour Nirim qui vit sous les bombardements depuis de nombreuses années, c’est la première fois qu’une telle décision est prise. Jamais une telle mesure n’avait été prise dans un kibboutz du pays, quel qu’il soit, depuis la guerre d’Indépendance. A l’époque en 1948, c’était pour éviter un massacre annoncé des enfants. Ce sont les adultes qui ont payé de leur vie. Et pourtant, quand Arnon réalise son dessin, il n’y met pas la moindre once de haine, pas le moindre soupçon de violence. Bien au contraire, il pose une question qui donne matière à réfléchir: le petit enfant de Nirim assis aux côtés de sa mère dans le bus qui l’emmène en Gallilée demande: "Et où emmène-t-on les enfants de Gaza?". Ce qui sous-entend, comment les protège-t-on?
Dans ce enième bras de fer musclé entre le Hamas et Israel, on voit une fois de plus de quel côté est la haine, cette haine qui n’engendre que violence et volonté de mort, et dont on bourre les jeunes crânes pour empêcher que naisse un jour une génération qui rêvera véritablement de paix et sera prête à faire tout ce qui est nécessaire pour la réaliser.
Cette même haine fait sortir des sympathisants qui crient "Mort aux Juifs" et tentent d’attaquer des synagogues dans les rues de Paris. (dont l’une est, ironie du sort, rue de la Roquette!)
Nirim פינוי ילדים

Décryptage d’une banale photo prise ce soir, banale en apparence.
Tel Aviv July 13, 2014
1- Le grand écran sur l’herbe fraîche de Sarona, ce nouveau quartier cool de Tel Aviv, diffuse les images de la finale de la Coupe du Monde qui oppose l’Allemagne à l’Argentine
2- L’autorité de la Défense Civile préconise d’éviter des rassemblements de plus de 300 personnes dans un site non protégé pendant toute la durée de l’opération Bordure Protectrice. Je n’ai pas compté le nombres des supporters des deux équipes assis en plein air, en toute quiétude, sans protection aucune
3- Les bâtiments fraîchement retapés de Sarona ont été érigés en ce lieu même par des Templiers allemands dans la seconde moitié du 19 ème siècle
4- Sur le toit de l’Etat-Major de Tsahal, le haut lieu de la sécurité du pays, est construit un héliport qui surplombe silencieusement et discrètement Sarona
5- Dans l’après-midi, à cet endroit précis dans le ciel de Tel Aviv, trois roquettes du Hamas ont été interceptées par les missiles du Dôme de Fer qui donnent à nos villes un semblant de normalité sous cette pluie de métal
6- La rue Kaplan est déserte, la densité du trafic est égale à celle de Yom Kippour, c’est-à-dire nulle. Les voitures passent au compte-gouttes. Les gens sont soit chez eux à suivre le match qui s’enfonce dans les prolongations, soit dans les abris.
L’ambiance à Tel Aviv est celle d’un film surréaliste à petit budget, avec peu d’acteurs et pas d’effets spéciaux. Tout est réel, tout semble irréel!
Quand j’arrive à Jérusalem, le correspondant de Galei Tsahal s’exclame joyeusement en direct du stade de Maracanà que l’Allemagne vient de remporter la Coupe, le Graal du XXIème siècle. C’est les templiers qui vont être contents!

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 977 autres abonnés

%d bloggers like this: